Plus l’homme mène une vie spirituelle, plus il se spiritualise – Saint Jean de Cronstadt, Russie (+1908) ╰⊰¸¸.•¨* French

http://franceofmyheart.wordpress.com

http://russiaofmyheart.wordpress.com

FRANCE OF MY HEART

RUSSIA OF MY HEART

kola-peninsula.jpg

big23734.jpg

ioann_kronshtadskij_2.jpg

Saint Jean de Cronstadt, Russie (+1908):

Plus l’homme mène une vie spirituelle, plus il se spiritualise. En tout il commence à voir Dieu, en tout il voit la manifestation de sa toute-puissance. Toujours et partout il se voit comme demeurant en Dieu et dans sa dépendance. Mais plus l’homme mène une vie charnelle, plus il devient entièrement charnel. Il ne voit Dieu en rien, même dans les manifestations les plus miraculeuses de sa Toute-puissance. Il ne voit partout et toujours que réalité charnelle et matière: “Il n’y a point de crainte de Dieu devant ses yeux”(Ps. 35:2).

Advertisements

Préparation pour la Confession Saint – Jean de Kronstadt, Russie (+1908) ╰⊰¸¸.•¨* French

http://holyconfessionofyourheart.wordpress.com

HOLY CONFESSION OF YOUR HEART

img-rivers-mountainriver-russia_big.jpg

Russie

john-of-kronstadt-photo-01.jpg

Saint Jean de Kronstadt, Russie (+1908)

20 décembre

icon-holy-righteous-john-kronstadt.jpg

Préparation pour la Confession

Saint Jean de Kronstadt, Russie (+1908)

Méditation pour ceux qui s’apprêtent à se tenir devant le Créateur et la communauté de l’Église devant le mystère imposant de la sainte confession, à qui est ainsi donné le renouvellement d’un second baptême.

Moi, âme pécheresse, je confesse à Dieu Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, tous les actes mauvais que j’ai faits, dits ou pensés depuis le baptême, jusques à ce jour.

Je n’ai pas gardé les vœux de mon baptême, mais je me suis rendu indésirable devant la Face de Dieu.

J’ai péché devant le Seigneur par manque de foi et par des doutes concernant la foi orthodoxe et la Sainte Eglise, par l’ingratitude pour tous les dons importants et continuels de Dieu ; j’ai péché malgré Sa patience et à Sa providence pour moi, pécheur, par manque d’amour pour le Seigneur, ainsi que par la crainte, par le fait de n’avoir pas accompli les saints commandements de Dieu et les canons et règles de l’Église.

Je n’ai pas gardé l’amour de Dieu et de mon prochain et je n’ai pas fait assez d’efforts, à cause de ma paresse et de ma négligence, pour apprendre les Commandements de Dieu et les préceptes des Saints Pères. J’ai péché en ne priant pas le matin et le soir et au cours de la journée, en n’assistant pas aux offices, ou en ne venant à l’église qu’à contrecœur.

J’ai péché en jugeant les membres du clergé. J’ai péché en ne respectant pas les Fêtes, en rompant le jeûne, et par ma démesure dans l’absorption de nourriture et de boisson.

J’ai péché par orgueil, par désobéissance, par entêtement, par autosatisfaction, et par la recherche de l’approbation et de la louange.

J’ai péché par incrédulité, par manque de foi, par doutes, par désespoir, par découragement, par des pensées de violence, par le blasphème et les jurons.

J’ai péché par fierté, par une haute opinion de moi-même, par le narcissisme, par la vanité, par la suffisance, par l’envie, par l’amour de la louange, l’amour des honneurs et par la prétention.

J’ai péché en jugeant, par la médisance, par la colère, en me souvenant des offenses, par la haine et en rendant le mal pour le mal, par la calomnie, les reproches, le mensonge, la ruse, la tromperie et l’hypocrisie, par les préjugés, la controverse, l’entêtement et la réticence à céder à mon prochain, par jubilation, méchanceté, railleries, insultes et moqueries, par les commérages, en parlant trop et en parlant pour ne rien dire.

J’ai péché par le rire inutile et excessif, par les injures et le retour à mes péchés antérieurs, par un comportement arrogant, par l’insolence et le manque de respect.

J’ai péché en ne tenant pas mes passions physiques et spirituelles en échec, par ma jouissance des pensées impures, par la licence et l’impudicité en pensées, en paroles et en actes.

J’ai péché par manque d’endurance dans mes maladies et mes douleurs, par une dévotion aux commodités de la vie et en étant trop attaché à mes parents, mes enfants, mes parents et mes amis.

J’ai péché par le durcissement mon cœur, par une volonté faible et, en ne me forçant pas à faire le bien.

J’ai péché par avarice, par amour de l’argent, par l’acquisition des choses inutiles et par l’attachement immodéré aux choses.

J’ai péché par l’auto-justification, un mépris pour les avertissements de ma conscience et en ne confessant pas mes péchés par négligence ou par fausse fierté.

J’ai péché à plusieurs reprises par ma confession: en rabaissant, en justifiant et en gardant le silence sur mes péchés.

J’ai péché contre les Très Saints et Vivifiants Mystères du Corps et du Sang de notre Seigneur, en venant à la Sainte Communion sans humilité ou sans crainte de Dieu.

J’ai péché en acte, en parole et en pensée, sciemment ou inconsciemment, volontairement et involontairement, de manière réfléchie et sans réfléchir, et il m’est impossible d’énumérer tous mes péchés à cause de leur multitude. Mais je me repens vraiment de ces péchés et tous ceux que je n’ai pas mentionnés à cause de mon oubli, et je demande qu’ils soient pardonnés en vertu de l’abondance de la Miséricorde de Dieu.

Quand arrive les ténèbres, le vrai chrétien ne cesse de crier vers Dieu – Saint Jean de Cronstadt, Russie (+1908) ╰⊰¸¸.•¨* French

http://russiaofmyheart.wordpress.com

http://franceofmyheart.wordpress.com

FRANCE OF MY HEART

RUSSIA OF MY HEART

image.jpg

St-John-Kronstadt.jpg

Saint Jean de Cronstadt, Russie (+1908)

20 décembre

ioann-kronshtadskiy_22.jpg

Quand arrive les ténèbres,

le vrai chrétien ne cesse de crier vers Dieu

Il y a dans la vie des chrétiens fervents des heures où Dieu semble les avoir complètement abandonnés, heures de la puissance des ténèbres.

L’Homme alors, des profondeurs de son cœur crie vers Dieu: “Pourquoi as-tu détourné de moi Ton Visage, Lumière éternelle? Car voici que d’étranges ténèbres ont envahi mon âme, les ténèbres de satan, le Maudit, et l’ont tout obscurcie.

Oh, qu’il est dur pour l’âme d’être dans ces ténèbres atroces, qui lui font entrevoir les supplices et les ténèbres de l’enfer.

Oriente-moi, ô Sauveur, vers la Lumière de Tes commandements et redresse ma route, je T’en supplie avec instance.

—Saint Jean de Cronstadt, Russie (+1908)

Source:

Saint Jean de Cronstadt Ma vie en Christ Spiritualité de Bellefontaine / spiritualité orientale n° 27.

St.-John-of-Kronstadt.jpg

J’ai étendu mes mains vers Toi,
mon âme est devant Toi comme une terre sans eau.
Hâte-Toi, Seigneur de m’exaucer, mon esprit défaille.
Ne détourne pas de moi Ta Face,
que je sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.
Fais-moi entendre au matin Ta miséricorde,
parce que j’ai mis en Toi mon espérance.

Bible -Psaume 142